INFORMATIONS CONTACTS PRESSE CRÉDITS LINKS NOUVELLES    
PROGRAMME             .ENG  .ESP  .ITA   
ÉCRIVAIN
   Niccolò Ammaniti
.Bibliographie 
.Imprimer .Envoyer à un ami
Biographie
Né en 1966 à Rome, Ammaniti suit les cours de la faculté de sciences biologiques et écrit une thèse sur la Libération d'acétylcholinestérase dans le neuroblastome et la légende veut que cette thèse ait donné naissance à son premier roman, Branchie! (Ediesse, 1994). Sorti initialement avec un tirage très limité chez un petit éditeur, ce premier livre a été réimprimé par Einaudi en 1997 dans une nouvelle version, avec un titre désormais dénué du point d'exclamation.
En 1995, avec son père Massimo Ammaniti - professeur de Psyhopathologie générale de l'âge évolutif à l'Universitè de La Sapienza de Rome - il publie Nel nome del figlio. L'adolescenza raccontata da un padre e da un figlio (Mondadori, 1995), un essai sur les problèmes de l'adolescence.
En 1996, il publie le recueil de nouvelles qui le fera connaître du grand public: Fango (Mondadori, 1996).
Pendant ces mêmes années, il écrit sur la littérature, le cinéma et d'autres sujets encore sur "Tutto libri", "Pulp", "La bestia", "Musica", "Ciak" et "Liberal". En 1997, RadioRai transmet une dramatique radio écrite par lui, intitulée Anche il sole fa schifo.
En 1998, le cinéma s'intéresse à son oeuvre: Marco Risi tire du long récit qui ouvre Fango, (traduit en France sous le titre Dernier réveillon et autres nouvelles cannibales), le film Le dernier réveillon, avec Monica Bellucci.
Toujours pour le cinéma, l'année suivante c'est au tour de Branchie, interprété par Gianluca Grignani et mis en scène par Francesco Ranieri Martinetti.
Ses deux derniers livres, Je t'emmène (Ti prendo e ti porto via, Mondadori, 1999) et Je n'ai pas peur (Io non ho paura, Einaudi, 2001), connaissent un grand succès.
Je n'ai pas peur a vendu 450 000 exemplaires et a été traduit dans 24 pays, parmi lesquels la Chine et la Russie, Salvatores en a tiré un film du même nom en 2003, dont Ammaniti est co-scénariste.
Les oeuvres d'Ammaniti ont été traduites en 36 langues et publiées dans plus de 40 pays.
 
On a dit de lui:

"Ammaniti est le nouveau synonyme italien de talent"
"The Times"

"Je n'ai pas peur de Ammaniti est un livre passionnant, qui se lit avec l'envie d'arriver à la dernière ligne pour savoir comment ça se termine, comme cela arrive pour les BD d'aventure"
Marco Belpoliti - "L'Espresso"

(à propos de Je n'ai pas peur) "dans ce travail intellectuel on ne sent pas l'oeuvre du menuisier qui assemble différents éléments, voilà, on a l'impression d'une pièce unique, les clous et la colle ne se voient pas, et on ainsi la curieuse sensation de reposer directement sur l'écorce du tronc, le sentiment d'une intelligence naturelle qui respire toute seule et qui vous donne de l'oxygène".
Aldo Busi
PARTICIPER À LA SOIRÉE DU
.8 juin
LU PAR
.Lorenza Indovina
MUSIQUE DE
.Ezio Bosso
.Quartetto d'Archi di Torino